Le Collectif Swiss s’oppose à la création du maillon-routier (PL 11692) qui ne respectera ni les normes de pollution, ni celles des niveaux sonores. Les besoins décrits comme prépondérants relatifs à des accords (secrets) n’ont jamais été démontrés !